• Petit récit d’une Rencontre...

    Très paradoxalement votre serviteur n’a encore jamais rencontré de Loup en liberté, malgré son avatar.
    Pourtant il lui arrive de crapahuter un peu dans une région où le loup a repris sa place, même si il sait y rester discret.

    Aussi, j’ai toujours eu un peu l’obscur désir d’en rencontrer un au cours d’une de mes randonnées, que je faisais le plus souvent en solitaire (oh l’inconscient !).
    Comme j’ai rarement l’occasion de voir la neige de près (second paradoxe), j’ai toujours espoir d’en trouver un peu en prenant de l’altitude.

    Un hiver (en tout cas autour de cette saison), j’avais choisi une destination dont les noms me parlaient... Le Bois noir, la Baisse (le col si vous préférez) de la Dea.
    Je tentais de deviner sur ma carte les coins où je risquais le moins de trouver une présence humaine, malgré la proximité relative de la voie ferrée et de la vallée (pas véhiculé, il me fallait toujours compter avec les horaires de train...).

    Je suis donc sorti de la gare, de l’agglomération, j’ai rapidement quitté les habitations et suivi le sentier, montant sans cesse.
    Dans ces moments là, je ne deviens tranquille qu’une fois sûr d’être dans la forêt et d’avoir laissé derrière moi les dernières maisons.
    Effectivement le chemin prit un air de plus en en plus sylvestre, croisant à plusieurs reprise une piste forestière, heureusement vide et silencieuse.
    Il faisait froid, un froid qui revigore (bon je brode un peu là, cela fait longtemps et j’ai un peu oublié les détails).
    Après un détour, enfin, apparurent une, puis plusieurs plaques de neige. J’exultais, tout en me disant, en trouverais-je plus là-haut, tiendra-t-elle suffisamment longtemps ?
    J’avais tord de m’inquiéter, il y en avait de plus en plus, jusqu’à ce que je sois obligé de changer de chaussures pour enfiler des bottes fourrées.
    Il faisait par contre un magnifique soleil.

    Je me souviens de ce beau sentier blanc qui suivait une pente très douce, surmonté d’un côté par un talus où se pressaient les arbres. A ma droite, par contre, la montagne redescendait, il n’y avait pas d’autre passage.

    Mes pas crissaient dans la neige, et c’est un bruit qui fait rêver (enfin si il n’y a pas trop de neige). Mais au bout d’un moment, j’eus le sentiment qu’un autre bruit semblait suivre la course de mes pas.

    Rêvais-je ? Je me suis arrêté, mais à part un faible écho, plus rien.
    Je repris, et à nouveau, même sensation. J’ai stoppé plus nettement. Oui, on aurait bien dit que d’autres pas suivaient les miens.
    Sur le coup, j’ai commencé à me sentir tout bizarre. On aurait dit... Je me sentais, comme pisté.
    Je continuais à marcher, et j’entendis de plus en plus nettement. Cela ne pouvait être que lui.
    Les pas étaient très légers...
    J’oscillais entre deux sentiments : magnifique rencontre en perspective, ou bien... Bon sang qu’est-ce que je vais bien pouvoir faire si je me retrouve nez à nez avec un loup ?

    Le son se fit plus pressant, beaucoup moins timide. Quelque chose marchait là, juste devant moi, le long du talus.
    Quadrupède.

    Bruit de pierres qui roulent, froufrou de la neige... Oui il y a bien un animal à quelques mètres devant, qui est descendu d’un bond sur le sentier...

    Coup au coeur. Trouille et extase à la fois.
    En face, l’autre n’avait qu’une hâte : traverser le chemin et descendre en contrebas.
    Il n’avait rien d’un féroce carnivore...

    C’était (autant que je m’en souvienne) une sorte de chevreuil qui disparut sans demander son reste. Il avait probablement marché un long moment parallèlement à moi, mais n’osait pas croiser le chemin de cet étrange bipède à gros sac à dos, jusqu’au moment où il a tenté le tout pour le tout et s’était décidé.

    Je n’ai donc pas vu un loup ce beau jour de neige là, mais ce fut tout aussi prenant et surprenant. Rien ne gâcha le reste de la journée, si ce n’est qu’il me fallut un moment donné rebrousser chemin histoire de récupérer mon train tout en bas, au fond de la vallée.
      

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :